Katy Anderson

Née au Texas, Katy Anderson commence la photographie suite à un évènement traumatique : l’incendie de la maison de famille avec tout ce qu’elle contenait, y compris des albums. Depuis, la photographie a une valeur forte de témoignage pour Katy : « Un moment unique du temps capturé afin que je n’aie pas à me reposer uniquement sur ma mémoire seule pour raconter l’histoire ».

.
Capturer l’histoire

Sa rencontre avec Patrick Medrano a changé sa façon de voir et de documenter le monde dans lequel elle vit.  Leur style, leur talent et leur passions se mêlent afin d’arriver à un résultat toujours bouleversant.

.

L’innocence face au racisme

Dans une société dans laquelle nombreux sont ceux qui n’aiment pas la notion de race, Katy Anderson persévère à faire de l’art sur la race. « Penser que nous avons dépassé le racisme en Amérique ne signifie pas que c’est totalement fini. Je suis très fière de l’élection de notre premier Président Afro-Américain, j’espère et je prie pour qu’il gagne encore la prochaine élection. »

 

Pour elle, il y a encore beaucoup à dire : entre une école abandonnée autrefois victime de ségrégation, et de poignants portraits de jeunes Afro-Américains confrontés à des stéréotypes racistes, elle provoque le débat. Ses images incitent les spectateurs à prendre en compte la question qui se trouve derrière la photographie : « Quel est le livre lu par cette petite fille ? » ou encore « Pourquoi ces enfants blancs ont-ils l’air si menacés ? »

Born in Texas, Katy Anderson begins to photograph after a tramatic event : the blaze of her family house with all her stuff as photographs albums. Since, photography had for her a testimonial value.
“A unique moment of time captured so that i haven’t to lean on my memory only to relate the history.”
.
Capture the History 

His meeting with Patrick Medrano changed her way to see and to document the world. These two artists have their own style, talent and passion which are mixed and lead to an upsetting result everytime.
.
The innocence facing racism

In a society where a lot of people are scared about speaking about race, Katy Anderson continues to do art on race. “Thinking that we are far away the racism in America doesn’t mean it’s over. I’m very proud about the election of Obama, first afro-american president, I hope, I beg for his win during the next election.”
.
For her, there are still a lot of things to tell between an abandonned school formerly victim of segregation and poignant portrait of young afro-american people facing racism stereotypes. She provokes debats, her images leads the spectator to ask : “Which is this book reading by this little girl ?”
“Why these white children seems so threatened ?”

Work for sale :